Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (af) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Vous pouvez aussi lire ce poème sur WordPress.
Série (a) Aide (a)Conseils (a)Propos (a)Conseils (af)
Actualité du site, infos, etc. (a) Actualité du site, infos, etc. (af) Bouton

Krishna-Govinda

*** Krishna-Govinda(a)
*** Krishna-Govinda(i)
Govinda le pâtre, habile à la tâche,
Jouait de la flûte et charmait les vaches
Et charmait aussi les gopis, gardiennes
Des vaches sacrées en terre indienne.

Vénérable artiste
Des temps anciens,
Govinda, flûtiste
– Et magicien !

Govinda sans doute était secourable ;
Ses amis d'enfance étaient misérables
Et cela peinait les gopis, gardiennes
Des vaches sacrées en terre indienne.

Vénérable artiste
Des temps anciens,
Govinda, flûtiste
– Et magicien !

Govinda ravit sans autre algarade
Du beurre qu'il donne à ses camarades,
Voleur acclamé des gopis, gardiennes
Des vaches sacrées en terre indienne.

Vénérable artiste
Des temps anciens,
Govinda, flûtiste
– Et magicien !

Govinda, que prient celles-là qu'apeure
L'idée qu'il pourrait n' plus voler leur beurre,
Toi, « chitta chora » des gopis, gardiennes
Des vaches sacrées en terre indienne.

Vénérable artiste
Des temps anciens,
Govinda, flûtiste
– Et magicien !

« Govinda, voleur ! Reviens, qu'on te donne
Du beurre encor pour que tu l'abandonnes
À tes amis ! » crient les gopis, gardiennes
Des vaches sacrées en terre indienne.

Vénérable artiste
Des temps anciens,
Govinda, flûtiste
– Et magicien !

Govinda le pâtre, habile à la tâche,
Jouait de la flûte et charmait les vaches
Et charmait aussi les gopis, gardiennes
Des vaches sacrées en terre indienne.
Annonay, vendredi 28 avril 2023
Signature (a)
Signature (i)
Icône du volume (a)
(Cette poésie porte le numéro 3 sur 3)