EN BAS DE PAGE, COMPÉTER MAUNELLEMENT LES INFOS POUR LES POÈMES PRÉCÉDENT ET SUIVANT (ÉLÉMENTS « ???? ») Les Chants de la Matrice (Chant II) (Les poésies de Lionel R.)
Vers le haut de page
Vers le bas de page
PetitMoyenDéfaut

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (af) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Vous pouvez aussi lire ce poème sur WordPress.
Aide (a)Aide (af)Conseils (a)Conseils (af)Propos (a)Propos (af)Conseils (af)

Les Chants de la Matrice
(Chant II)

*** Les Chants de la Matrice (a) *** Les Chants de la Matrice (af) *** Les Chants de la Matrice (i)
Car la Matrice est matoise,
Jamais elle ne vous toise,
Jamais elle n'apparaît
Au grand jour mais sans arrêt
Elle ourdit, trame, machine
De l'Occident jusqu'en Chine
Ses intrigues pour dresser
Les esprits à sa pensée.
Or pour que ça fonctionne,
Il importe que personne
Ne devienne clairvoyant,
Que personne en s'éveillant
Ne puisse se rendre compte
Que la fable que raconte
Ce complotiste irrité
Est la stricte vérité.
Imaginez la surprise
Si les mortels, tête prise
Par la propagande outrée
De la Matrice infiltrée
Se libéraient de l'entrave
Qu'elle exerce sur les braves
Gens de tous les continents,
Les yeux ouverts maintenant...
Hélas, il est peu de chances
Que la désobéissance
Soit la consigne demain
Car que craignent les humains
Sinon que de vivre libres ?
Pour être de ce calibre,
Il faut de la liberté
Payer le prix. « Sa cherté
Ne la rend pas tentatrice !
Se réjouit la Matrice.
Être guidé pas à pas
De la naissance au trépas,
Lit chauffé, pieds sous la table,
Rend la vie si confortable ! »
Annonay, dimanche 8 octobre 2023
Signature (a-af)
Signature (i)
Icône du volume (a-af)
(Cette poésie porte le numéro 2 sur 9)
0 0 0 0 0 0 0