Vers le haut de page
Vers le bas de page
PetitMoyenDéfaut

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (af) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Vous pouvez aussi lire ce poème sur WordPress.
Aide (a)Aide (af)Conseils (a)Conseils (af)Propos (a)Propos (af)Conseils (af)

Les Chants de la Matrice
(Chant III)

*** Les Chants de la Matrice (a) *** Les Chants de la Matrice (af) *** Les Chants de la Matrice (i)
La Matrice communique.
Sa pensée, pour être unique,
A besoin d'être semée
Ce qu'on sème va germer.
Mais s'il est bon qu'elle germe,
Que nul n'en change les termes !
Pas d' risque, les citoyens
Souvent n'y comprennent rien.
C'est un effort de comprendre,
Donc il vaut mieux à tout prendre
Cesser d'être méfiant.
Avoir le doute ? Fi ! En
Outre, elle sait, la Matrice,
Fabuleuse castratrice
De toute réflexion,
Clore tous les becs. Si on
Consent à l'obédience,
Si sans rire on se dit : « En ce
Siècle où tout est biscornu,
Tout dogme est le bienvenu ! »
(Car un dogme rassérène
Ceux qui croient, chant des sirènes,
Qu'on veut faire, acte opportun,
Leur bonheur – voir le chant I),
La Matrice alors exulte.
Tout dogme dépend d'un culte
Et si les religions
En ce cas sont légions,
La société civile
N'est pas en reste. Ô lois viles,
Ô croyances asservies,
Dogme du savoir obvie !
Ô croyances assassines,
Dogme de la médecine !
Ô croyances à plein-temps,
Dogme du progrès constant,
Ô captatoires croyances,
Dogme de la bienveillance !
Annonay, vendredi 10 novembre 2023
Signature (a-af)
Signature (i)
Icône du volume (a-af)
(Cette poésie porte le numéro 3 sur 9)
0 0 0 0 0 0 0