Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (af) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Vous pouvez aussi lire ce poème sur WordPress.
Aide (a)Conseils (a)Propos (a)Conseils (af)
Actualité du site, infos, etc. (a) Actualité du site, infos, etc. (af) Bouton

Poésie des nombres et des figures géométriques

*** Poésie des nombres et des figures géométriques (a)
*** Poésie des nombres et des figures géométriques (i)
À Anne-C., matheuse littéraire
C'est la mélodie des sinus,
C'est l'aria des cosinus
Et dans les sphères diligentes,
La mélopée des cotangentes,
Prompts à ravir les méridiens
Qui fredonnent au quotidien :
« Mon dieu, mon dieu, qu'elle est féerique,
La trigonométrie sphérique ! »

C'est la danse des fractions
Et celle des équations
Qui bientôt donnent leur obole
Aux lunatiques paraboles.
Cela plaît aux étudiants
Qui chantent l'air des radians :
« Ah, tu nous fais rêver encore,
Théorème de Pythagore ! »

C'est la poésie des vecteurs,
C'est l'épopée des bissecteurs
Et dans les cercles de silence,
La fable de l'équipollence,
Prompts à complaire aux arrondis
Qui psalmodient chaque lundi :
« Bon sang, qu'elles sont hermétiques,
Les moyennes arithmétiques ! »

Moi qui n'ai jamais rien compris
Aux mathématiques... ! L'esprit
Des nombres souffle sur ma Muse,
Conquise par l'hypoténuse,
Charmée par la règle de trois
Et qui lors pour le coup s'octroie
Le droit de m'ordonner : « Célèbre
La géométrie et l'algèbre !

— Bien, ma Muse. » Et j'ai célébré,
Poète fier d'élucubrer,
À ma façon l'esprit des nombres,
Poète qui onc ne s'encombre
De vraisemblance. Poésie
Qui veux juste être fantaisie,
Puisses-tu avoir fait sourire
Les matheux pressés de te lire !
Annonay, mercredi 1er mars 2023
Signature (a)
Signature (i)
Icône du volume (a)