Vers le haut de page
Vers le bas de page
PetitMoyenDéfaut

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (af) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Vous pouvez aussi lire ce poème sur WordPress.
Aide (a)Aide (af)Conseils (a)Conseils (af)Propos (a)Propos (af)Conseils (af)

Relativité

L'absolu est une illusion – sauf en amour.
Oliz-Relate Yves
Au royaume des aveugles,
Les borgnes, dit-on, sont rois ;
Qui se cogne dans les meubles
A du respect pour qui voit,

L'orateur le plus modeste,
Langue à peine remuée,
Gouvernera sans conteste
Au royaume des muets,

Le plus grand des imbéciles
Sera fort considéré
S'il assiste à un concile
De crétins dégénérés

Et celui qui joue le rôle
Du menteur le plus ardent,
Au club des gens sans parole
Sera nommé président.

Point d'opinion hâtive
Ni de hâtifs jugements :
Toute chose est relative
Et rien n'est absolument.
Annonay, mercredi 5 juin 2024
Signature (a-af)
Signature (i)
Icône du volume (a-af)
0 0 0 0 0 0 0