Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (af) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Vous pouvez aussi lire ce poème sur WordPress.
Aide (a)Aide (af)Conseils (a)Conseils (af)Propos (a)Propos (af)Conseils (af)
Actualité du site, infos, etc. (a) Actualité du site, infos, etc. (af) Bouton

Sonnet

*** Sonnet
L'automne est une dame étonnamment discrète
Qui se plaît à venir, dès septembre naissant,
Espiègle, condamner du vieux chêne la crête
Doucement à jaunir. Puis lentement descend

L'inexorable mort ; mais l'arbre ne regrette
Rien de rien ; de facto à mourir il consent,
Il n'a pas de remords car il sait qu'il s'apprête
À renaître bientôt, tous problèmes cessants.

L'hiver est un monsieur d'une rigueur austère
Mais s'il est sous les cieux quelque étrange mystère,
C'est celui de la mort qui parle de la vie,

La vie prompte à jaillir et le chêne à l'arrêt,
Malgré le vent qui mord le vieil arbre à l'envi,
Renaît sans défaillir quand le printemps paraît.
Annonay, vendredi 29 septembre 2023
Ce poème fait partie d’une série écrite sur un cahier quand j’étais dans un établissement de soins. Chaque poème est agrémenté d’une illustration de l’auteur, façon naïve. La date réelle de rédaction de ce poème est : lundi 18 septembre 2023.
Signature (a)
Signature (i)
Icône du volume (a)